• Damien l'a dit.....

    Damien l'a dit.....REPONSES A CEUX QUI LE CRITIQUENT …
    …POUR SON ATTITUDE EN GENERAL :


    " Ma première réponse : qu'ils aillent se pendre ? Deuxième réponse : qu'ils retournent se pendre s'ils se sont ratés et troisième réponse : je m'en fous ! "

    " Il y a des moments où l'on pète les plombs... Mais c'est plus une attitude de gamin ça : " j'ai six ans et j'envoie tout chier parce qu'il le faut" ! Sans raison. Juste par ce qu'il le faut. "

    " Je vais prendre le cliché d'Oasis, quand on leur demande de répondre au sujet de leur ressemblance avec les Beatles, ils répondent : "Espèce de connard, c'est toi qui mets 120 balles. Moi, je suis gros, gras et riche et toi t'as payé mon disque." Cette démarche, je l'aime bien parce qu'il n'y a pas de paradoxe. C'est pas je me le joue pauvre alors que je le suis pas, ce n'est pas je me raconte ceci ou cela. C'est du rentre dedans et après tu le prends au premier ou au second degré, c'est ton choix. Mais au moins ça ne caresse pas dans le sens du poil. "

    A PROPOS DE SON ENFANCE :

    "On habitait dans une cité de Dijon. Je suis rentré un midi, et j'ai demandé à mes parents, comme ça, ce qu'il fallait faire pour jouer du piano… Ils m'ont répondu qu'il fallait demander, et trois jours après, le piano était là quand je suis revenu. Mes parents n'avaient vraiment pas beaucoup de thunes, mais pour eux, c'était normal d'assurer ça. Ils avaient une notion de l'éducation un peu classique, qui les poussait à penser que la musique et le dessin étaient mis de côté à l'école… Je suis rentré au Conservatoire à 9 ans, puis j'ai continué…"

    " J'ai mal encaissé certaines choses, je connais mon père sans vraiment le connaître. J'ai très tôt été mature. Les profs s'en inquiétaient et convoquaient ma mère car ils me trouvaient trop réfléchi. J'ai transposé sur des disques de Brel et de Brassens la voix paternelle. Parfois, je me surprends à pleurer en entendant des chansons à la radio. "

    A PROPOS DE SA NAIVETE / SON COTE " ADO " :

    " Moi si je me souviens de mes 18 ans, je ne suis pas sûr d'avoir été plus dans la vérité que je ne l'étais à cet âge-là. Donc, si c'est à cet âge-là que ça parle et qu'ils se retrouvent là-dedans, c'est plus un compliment qu'autre chose. Parce que je pense qu'on a un extrémisme de la pensée, un courage, une naïveté, une utopie à l'intérieur de soi qui est une chance énorme et que, finalement après, c'est les contingents qui nous font perdre la bataille d'année en année. Donc c'est clairement pas une mauvaise référence pour moi. "

    "J'assume une certaine naïveté adolescente dans ma réflexion sur le monde; mais au moins a-t-elle le mérite d'avoir la pêche, de permettre de croire en des choses. "

    " L'adolescence , c'est la plus belle période de toutes. C'est un moment où tu as encore des rêves, des dégoûts… Tu n'es pas blasé, tu as encore une envie de liberté. Etre libre 24h/24, c'est pas forcément ce qui pousse vers la liberté. On ne jouit vraiment de la liberté que lorsqu'on a des murs à briser. A l'adolescence, tu vis toujours chez tes parents mais tu commences les relations amoureuses, tu découvres le monde. L'adolescence, c'est Rimbaud. D'ailleurs, je pense qu'il avait tout compris puisqu'il s'est arrêté d'écrire à la fin de son adolescence. "

    " C'est une naïveté, une part d'utopie qui nous manque aujourd'hui. Nous sommes terriblement informés et conscients de ce qui nous entoure. On sait trop bien que, sous les pavés, il n'y a pas la plage."

    A PROPOS DE NOTRE SOCIETE :

    " Même si je considère que le monde n'a pas d'avenir, il n'est pas foutu, tant qu'il y a des naissances... "

    " Ca ne me dérangerait pas que l'impôt soit de 70 % pour des gens comme moi, qui ont plus de chances que d'autres. Maintenant ça me ferait plaisir si le strict minimum était là. Au moins tu te dirais qu'il y a des choses qui ne vont toujours pas, mais en tout cas on saurait qu'ici on ne crève pas sous un carton. "

    "L'image qu'on donne de la femme est dramatique. Nous sommes en totale régression par rapport à l'envie d'exister qu'elle avait dans les années soixante. Tout ça est mort et enterré. C'est affligeant. "

    A PROPOS DE SA PRODUCTIVITE :

    "C'est pas parce que les autres sont des feignasses qu'il faut être feignant. Moi je pense qu'il faut faire plein de disques. J'aime bien faire des chansons et en faire plein. Ca raconte des petites histoires… On peut aimer raconter plein de petites histoires."

    A PROPOS DE DIEU :

    " On peut très bien ne pas croire en Dieu et prier. J'ai même tendance à croire que c'est quand on a plus de Dieu auquel croire qu'on se met à prier. "

    "Je n'ose croire en quelque chose. J'aimerais, parce que la théorie scientifique qui dit qu'on va tous se faire manger par les vers me déprime. J'aime le mot "ciel", mais je ne crois pas au paradis…"

    "J'essaye de trouver la faille parce que ça me fait chier ces histoires de Dieu. Je n'arrive même pas à savoir ce que je mets dans ce mot-là. "A ton nom" est davantage ciblé parce que c'est un constat sur la religion. Le fait de dire : "On a prié pour toi" est une forme de proximité puisqu'il y a tutoiement. Il fait chier, Dieu ! Mes parents sont désolés d'avoir fabriqué un chanteur de droite… (rires). Ils me trouvent un peu révolté, mais au sein des enfants de chœur… "

    A PROPOS DE SON ATTITUDE SUR SCENE :

    "On pense toujours qu'être sur scène est quelque chose d'unique. Sauf que je n'ai pas l'impression de recevoir plus d'amour que j'en donne. Le rapport avec le public est très passionnel, violent. La passion, ça crée des dégâts, des lésions au niveau de l'affectif. Quand on veut tout donner sur scène, ça n'est pas toujours facile d'être à la hauteur. C'est un moment de vérité. C'est pour ça que c'est dur. Mais quand ça se passe bien, ça atteint un summum."

    " Je préfère avoir le trac devant 8000 personnes que de faire partie des 8000. Je n'aime pas être dans la foule. La scène te stresse beaucoup mais ça en vaut la peine. Après tu es bien. Tu es vidé."

    " Il y a des moments, si on m'effleurait, je me casserais en morceaux. C'est ma vie, mon souffle que je suis en train de mettre devant tout le monde. "

    " Ce n'est pas que le public n'est pas présent mais c'est juste qu'à un moment, tu te demandes pourquoi il est là ! Donc, c'est vrai, j'estime qu'on arrive pas forcément quelque part en baissant la tête, voilà... "

    " Il y a un côté cérémonial dans le fait de monter sur scène et de prendre le micro qui porte la voix plus haute que celle des autres. Il y a, à la base dans la démarche, un côté nouvelle messe. "

    A PROPOS DE SES TEE-SHIRT DE SCENE :

    " Ouais c'est provoc, mais d'habitude c'est plutôt Maman, baise-moi. Mais ça c'est plus en référence à j'irais tuer mon père de Jours étranges. C'est le complexe d'Oedipe caricaturé. Maman, baise-moi, c'est seulement dit de manière un peu crue, c'est tout. Mais, est-ce que cela est aussi choquant que ça ... ? Dans le fantasme, j'entends. Après le faire c'est autre histoire. Ouais, le faire, carrément pas. Ca serait un peu dur (Rires). "

    A PROPOS DE L'IRONIE :

    " Je pense qu'on est dans une époque ironique. Et l'ironie ça tue la candeur, ça tue la naïveté et ça tue la jeunesse. Je pense que c'est bien de temps en temps d'estimer que c'est blanc ou noir… ça fait avancer. On fait des rêves. Aujourd'hui on est bien gavés de gris. Et à un moment donné, c'est un peu dur l'ironie. "

    A PROPOS DU NARCISSISME :

    "J'ai tendance à penser que la mégalomanie n'est pas qu'une tare, cela dépend de sa fin. Si elle ne concerne que soi, je ne vois pas le problème… Graver sur bande puis vendre quelque chose qui sort de toi, c'est de toute façon forcément mégalo… Qu'est-ce qui t'a fait croire que toi, tu méritais mieux qu'un autre de livrer quelque chose ? Le narcissisme, ce n'est pas seulement le fait de se regarder dans la glace… Le narcissique est celui qui se suffit à lui-même et n'a pas besoin du regard des autres, à l'inverse du cliché, en fait…"

    A PROPOS DES MEDIAS :

    "Il y a des médias que j'aime bien, et des médias que je n'aime pas, pour ce qu'ils sont. Certains font plutôt évoluer les choses, créent des envies ou apportent des points de vue. D'autres n'apportent rien, ils dictent, notamment la télévision qui ne nécessite aucun effort. Je pars du principe que celui qui fait l'effort de lire est beaucoup plus intéressé par ce qu'il lit que celui qui le voit passer comme on voit passer tout le reste, tout et n'importe quoi. "

    " Pour moi, la radio est le média idéal. De bien meilleure qualité que la télévision, qui est pour moi une véritable dictature. La dictature de l'image. Aucune marge pour ton imagination. Tu as une image, tu la vois, et ton cerveau est anesthésié. La radio offre l'opportunité à ton imagination de vagabonder. "

    A PROPOS DE SON PESSIMISME :

    " De toutes façons, je ne suis pas heureux. C'est malheureux, mais je n'y arrives pas. Pourtant, tout va bien et ça ne va pas. C'est une accoutumance au mal-être, c'est bizarre. Mais je doute toujours sur plein de choses. Sur ma capacité à vivre avec les autres et tout ça... De plus en plus. "

    " Je ne suis pas quelqu’un de pessimiste. Mélancolique peut-être, réaliste sûrement. Je ne suis pas un révolté mais j’essaie de faire bouger les choses par le témoignage. C’est la société qui ne me plaît pas, je ne me sens en phase. "

    "Voir le côté sombre de la vie, ce n'est pas un moteur que je me suis choisi, c'est une nature. Dans n'importe quelle soirée, moi je vais être incapable d'évacuer vraiment, de danser, je vais capter ce qui peut me mettre mal à l'aise, je vais voir la face décevante des choses. Bon, je ne suis pas non plus, dans la vie, le déprimé chronique ! Je ne suis pas plus tourmenté que la plupart d'entre nous. Le quotidien c'est une chose…Mais si je me mets à bosser, si j'écris, je sais que c'est ce côté plus sombre, plus écorché de ma personnalité qui va ressortir naturellement… "

    A PROPOS DE L'ECRITURE :

    " C'est hyper dur d'écrire une vraie belle chanson populaire et positive, sans que ce soit ringard, sans que ça fasse putassier ou démago. Tous ces trucs qui ne polluaient pas l'esprit des auteurs de Dalida ou du Jolie môme de Piaf. Pourtant je rêve de le faire, je t'assure. Mais écrire des trucs positifs, c'est hyper dur, surtout de nos jours, selon moi."

    Source : Saez-Blesse

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    hugo le blazé
    Lundi 20 Décembre 2004 à 23:02
    salut...
    pfffffffffff... c gars... halala... c un énorme idole de ts les jeunes ki veulent lever la tete et ouvrir un peu les yeux... enfin voila c vite dit mais bon...
    il y a trop plein didées ke je partage ac lui, pas tt sur tt mais trop plein...
    aller a+
    biz
    2
    Sarah
    Mercredi 2 Mars 2005 à 20:28
    Prie, cr sans y croire ... et bien je témoigne en sa vaveur ...celui-ci est mon voleur d'étoile , je le remercie de s'être montré , d'avoir fait parler de lui.Seule dans mon lit , les soirs de lourde mélancolie je l'écoute je l'imagine c'est une sorte d'exstase pour moi , pouvoir plonger dans ma solitude sans être seule , savoir mes idées partagées ...Merci à mon voleur d'étoile et merci à toi Morgane ou je ne sais plus comment d'avoir fait se blog même si ce système est pourav'...on le paratge tous et que l'on s'y noit..Amen(nawak)
    3
    Astrid
    Dimanche 17 Avril 2005 à 22:51
    c'était juste pour dire que je trouvais cette page géniale c'est super interessant de lire tout ça!! alors merci!
    Biz
    4
    Lilou blue
    Mercredi 20 Avril 2005 à 13:47
    Salut! Je t'ai pris une photo donc je te laisse mon commentaire. A vrai dire, j'ai plutôt tendance à trouver les fans de star un peu bêtes, mais ton blog est franchement bien fait; c'est le seul endroit où j'ai pu trouver les dates de concert (faut dire que je ne sais pas me servir d'internet aussi). Donc, voilà, merci pour ton blog et la photo. J'aime beaucoup Saez et sa mentalité; mais j'espère que tu n'es pas aussi fataliste que lui parce que si on se bouge, on peut le changer le monde et au moins ça nous donne une raison de vivre (en tout cas c'est la mienne).
    5
    kaluptein
    Mardi 17 Mai 2005 à 20:14
    pompage
    6
    neimad
    Dimanche 3 Juillet 2005 à 17:09
    yeah jador la rubrik "a propo de son pessimism", s mfai pensé a moi! lol
    7
    mariene
    Mercredi 28 Septembre 2005 à 14:22
    et la miss kia fé ce blog!!!
    c tro bien ton blog!!!!!!!!!
    moi jdi vive saez c tro bien!!!!!!!!!!!
    g ete o concer et tou ca cartone:!!!
    ta une adres msn?si ui mé la ds ton blog jmré ktu menvoi d truk i ca te derang pa !!!car jadore trooooooooooooo vla lol merci pour otn blog ki nou apre davantag sur e chater tro biennnnnnnnnnnnnn
    8
    anti-pop-a-deux-ball
    Mercredi 8 Février 2006 à 13:19
    "C'est pas parce que les autres sont des feignasses qu'il faut être feignant. Moi je pense qu'il faut faire plein de disques. J'aime bien faire des chansons et en faire plein. Ca raconte des petites histoires... On peut aimer raconter plein de petites histoires."

    je crois que j'ai jamais lu une phrase aussi con de ma vie.
    9
    Catiopine
    Dimanche 5 Mars 2006 à 18:41
    mdrr anti pop a 2 balles... :p
    -----------------------------------------------

    quand saez parle de son pessimisme moi sa m'parle vachement, parce que moi aussi des que je fais quelque chose, je vois le mauvais côté ou bien le truc qui va pas, et sa me bloque... merci damien.
    10
    tibo74
    Lundi 3 Avril 2006 à 20:07
    Saez a une façon de pensée ki me plait trop, tt ce qu'il dit est vrai (fin pour mwa).
    vla a++ et vive Saez!!!
    11
    lauwa
    Jeudi 13 Avril 2006 à 15:41
    bonjour, moi j'ai ete a une de ses concert qu'il n'a pas du tout assure je suis revenue furieuse car j'etait une grande grande fan et qu'il m'avait déçu au plus haut point.
    j'avais tout mise sur ce concert malheureusement il n'a pas assure c'est pour cela que je ne suis plus fan
    12
    Nanie
    Samedi 15 Avril 2006 à 23:35
    ta du mettre tro de tps a faire ce site: vraimen chapo
    13
    ....
    Mardi 18 Juillet 2006 à 00:43
    avec du copier coller c'est pas trés difficile
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    mystere
    Vendredi 21 Juillet 2006 à 14:30
    merci d'avoir mis tt ca ton blog est megatopgenial et ceux ki n'aime pas saez allez vousfaire pendre lol ...
    15
    côme
    Samedi 17 Mars 2007 à 15:51
    c est super ton blog sur damien , c est tellement rare les gens qui s assume comme lui que ca merite bien tout cela . encore merci
    16
    cedric
    Samedi 21 Avril 2007 à 20:55
    je te rassure tu et 1 digne descendant de brel
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :